La rentrée échiquéenne s’est bien passée et de nouveaux jeunes ont rejoint le club : Karine, Maxime, Jules, Colin et Pierre (de retour). Cela me permet de faire des séances dédiées pour ce groupe. Ils sont motivés dans l’ensemble et c’est prometteur pour l’avenir.

Plusieurs membres du club ont spontanément manifesté l’envie de les aider à apprendre.
C’est quelque chose dont je vais essayer de tenir compte pour les prochaines séances d’entraînement car expliquer aux autres fait aussi progresser.

De plus, Dominique assure de son côté des séances hebdomadaires au centre rural de Songeons. Un de ses élèves est passé un mercredi et avait déjà de bonnes bases.

Le premier week-end de ces vacances d’octobre, c’était déjà le championnat de l’Oise jeunes. Voir l’article et les photos sur le site du CDJEO. J’ai relu plusieurs fois les propos qui y sont rapportés du président de notre Ligue et j’ai fini par jeter l’éponge, ne les comprenant pas.

Le championnat a eu lieu à Méru, club très tourné vers le développement des échecs auprès des jeunes. Etant en déménagement, je n’ai pu m’y rendre.
Manuel Mabire qui était sur place m’avait envoyé un sms en début de compétition en me disant, au vue de sa première partie, qu’il pressentait Marie-Hélène pour le titre.
Seule féminine et 3ème elo dans la catégorie des moins de 16 ans mixte, elle a en effet réalisé une belle performance, devenant une nouvelle fois championne de l’Oise.

Elle termine en tête avec 6,5 points sur 7 (sans n’avoir concédé une seule défaite) devant Maxence Carbonneaux (6/7).

Le système des échiquiers électroniques mis en place par Luc Fancelli m’a permis de visualiser des parties via internet. Lorsqu’on joue avec un tel matériel, on a envie de faire de belles parties.

Je pense que MH a franchi un palier échiquéen. Solide et exploitant les erreurs adverses, elle a su aussi bien utiliser son temps à la pendule m’a-t-elle confié. Félicitations !

MH s’était rendue en Allemagne cet été, près de Berlin. Elle a pu jouer là-bas face à de nombreux garçons qui pensaient battre la « petite française »… Ses victoires acquises face aux jeunes allemands ont probablement augmenté son capital confiance.

Pierre-Emmanuel jouait chez les benjamins et a terminé à la 3ème place avec 5/7 (perdant seulement face aux deux premiers Adam Devin et Nalya Smahi). Lui aussi réalise une bonne performance d’autant plus qu’en début de compétition, il n’était pas du tout en forme.

Ces résultats sont de bon augure pour les prochaines compétitions de la saison.

Je félicite aussi Sophie qui s’investit beaucoup car, malheureusement, je connais quelques jeunes dans l’Oise qui n’ont pas l’occasion de disputer beaucoup de compétitions, leurs parents ne souhaitant pas ou ne pouvant pas les accompagner.


Laisser un commentaire